A la rencontre d'une nouvelle espèce de singes

Publié le par La Vallée des Singes


Depuis mars, la famille de Titis, les Sakis et les Tamarins lion dorés partagent leur territoire avec une nouvelle espèce : le Ouistiti argenté (Callithrix argentata). Ce petit singe originaire des forêts tropicales du Brésil et de Bolivie n'est pas encore très menacé mais il reste aussi très peu représenté en parcs zoologiques.

La Vallée des Singes accueille un couple reproducteur de cette espèce aux couleurs de pelage très particulières. En effet, le visage et les oreilles sont dépourvus de poils ce qui fait ressortir encore plus leur peau rose orangée. Le reste du corps est uniformément blanc argenté et la queue est quant à elle complètement noire. Ainsi, l'absence de poils sur la tête et la couleur argentée du corps donne à ce petit animal un faciès assez particulier et spectaculaire.
A La Vallée des Singes, ils sont très vite partis à l'exploration de leur nouveau territoire. Agiles et très vifs, ils vont d'arbre en arbre à la recherche d'insectes dont ils se nourrissent. On les voit également ronger l'écorce des arbres pour pouvoir récupérer la sève dont ils sont très friands.
Ils semblent rester encore très indépendants sans trop se soucier des autres espèces du territoire. Mais attention !!! Ce sont quand même eux qui font la loi au moment des nourrissages. Ils descendent alors très vite des arbres pour arriver les premiers aux gamelles et pousser les autres singes qui se trouvent sur leur passage. Ainsi, il n'est pas rare de les voir courir après les Sakis, singes au moins 5 fois plus grand qu'eux!

Publié dans Les singes

Commenter cet article