Un congrès pour la conservation au Pérou

Publié le par Jan VERMEER

 

Le « Proyecto Mono Tocón » (projet pour le singe titi de San Martin, initié en 2007 par le Conservatoire pour la Protection des Primates, voir les autres articles « projet titi ») vient d'organiser le « 1er Congreso de Conservación y Educación Ambiental de Región San Martin » qui s'est tenu du 18 au 20 mars 2009 dans la ville de Tarapoto, au Pérou. Ce congrès était l'occasion pour le Proyecto Mono Tocón de favoriser la collaboration entre les institutions et le gouvernement régional pour la conservation de la nature et l'éducation.

Les évènements qui ont eu lieu la semaine précédant le congrès ont montré l'importance de conservation et de sensibilisation dans ce département ! Après une nuit de pluie torrentielle, une rivière a complètement emporté le seul pont reliant les deux villes de Moyobamba et Tarapoto. La ville de Tarapoto et toute la région à l'est se sont alors retrouvées isolées du reste du Pérou pendant près d'une semaine. Tout ceci impliqua l'absence de livraisons de fruits, de légumes, de viande et de carburant ; une situation difficile pour une région qui dépend de la production des régions alentours. La rivière a également détruit une installation hydroélectrique ; ainsi, plusieurs villages seront privés d'électricité pendant au moins plusieurs mois ! Tout le monde est heureusement conscient que ces problèmes viennent de la déforestation dans les montagnes où la rivière prend sa source. Il est donc à espérer que le gouvernement devienne plus actif contre la déforestation illégale.

 

 


Le congrès a connu un franc succès avec plus de 200 participants, environ 30 présentations, deux ateliers et de nombreuses discussions.  Ce que nous retiendrons de très important est que ce congrès a permis de nouer des contacts avec d'autres personnes qui s'occupent également de la conservation et de la sensibilisation dans le département. Au cours de la dernière journée, les participants ont contribué à la rédaction d'une stratégie nationale d'éducation environnementale et ont créé un groupe de travail pour la conservation et la biodiversité du département de San Martin. Ce congrès a vraiment été une grande réussite pour la conservation ! Les acteurs de la conservation à San Martin se connaissent maintenant mieux, permettant ainsi d'accroître les chances de collaboration. Nous espérons que la conservation à San Martin est maintenant bien amorcée et que le gouvernement va vraiment prendre des engagements pour protéger la nature. San Martin est le département dont le taux de déforestation est le plus élevé du Pérou ! 

Un autre fait majeur est que le Proyecto Mono Tocón a été présenté et reconnu comme une association active et sérieuse. Le succès du congrès va certainement faciliter notre collaboration avec d'autres institutions et le gouvernement régional. N'oubliez pas que le Mono Tocón de San Martin (Callicebus oenanthe) vit seulement dans ce département et San Martin peut non seulement être fier de cette espèce mais a aussi une grande responsabilité de le protéger pour les générations futures. Le Proyecto Mono Tocón a mis l'attention sur cette responsabilité et continuera à montrer son insistance jusqu'à ce que la protection de l'espèce soit complètement assurée.

Publié dans Projet titi

Commenter cet article