Projet Tamarins à Pieds Blancs

Publié le par Le Conservatoire

Le tamarin à pieds blanc (Saguinus leucopus) est un petit singe Colombien, très menace d’extinction dans la nature. En 2005 un groupe de zoos européens et colombiens ont décidé de monter un grand projet de conservation et depuis le début, Le Conservatoire pour la Protection des Primates a promis son soutien. 

Les tamarins en captivité 

Depuis que le projet a été initié, beaucoup de choses ont été faites pour la conservation du tamarin. Un colloque a été organisé en Colombie afin de réunir toutes les personnes impliquées dans le projet. Pendant le colloque, les participants européens et colombiens ont échangé des informations sur le comportement, les soins vétérinaires et les besoins de l’espèce en captivité. De nombreux tamarins ont été confisqués et placés dans les refuges et zoos colombiens ; pour la survie de l’espèce dans la nature, il sera peut-être nécessaire de renforcer un jour la population sauvage avec des animaux nés en captivité. Il est donc très important de savoir comment bien s’occuper de ces animaux captifs. 

Les tamarins dans la nature 

La recherche sur le terrain a débuté par un recensement des populations sauvages. Nous ne savons pas exactement où se trouvent encore les tamarins à pieds blancs, mais il est claire que leur distribution en Colombie est réduite à cause de la déforestation. Il est en effet absolument nécessaire de bien connaître l’aire de répartition ainsi que les menaces qui pèsent sur la survie de certaines espèces pour pouvoir mettre en place des mesures de protection efficaces.

Le projet en 2006/2007

Nous allons continuer à améliorer la vie des animaux confisqués en Colombie. Dans les régions où l’on trouve vraiment beaucoup d’animaux détenus illégalement, nous allons commencer un programme de sensibilisation.

Publié dans La Conservation

Commenter cet article