Du Labo au Zoo

Publié le par JV

En Juillet nous avons reçu 3 vieux mâles saïmiris de Bolivie en provenance d’un laboratoire militaire français. Ces animaux ont vécu de nombreuses années seuls dans des petites cages à l’intérieur d’un bâtiment. Ils n’ont servi qu’une fois pour une expérience d’aérospatial. L’armée a décidé que ces animaux n’avaient plus d’utilité pour eux, et les animaliers du labo ont souhaité leur offrir une retraite heureuse dans un zoo. Ils nous ont donc demandé, en tant que coordinateur du programme d’élevage européen des saïmiris, de trouver une bonne place pour leurs pensionnaires. Nous avons pris ces vieux animaux pour deux raisons. Tout d’abord pour leur permettre d’avoir une fin de vie heureuse. Chez nous, mais aussi dans d’autres parcs, ils peuvent vivre dans des enclos plus grands et avec d’autres saïmiris. Mais ces animaux, probablement nés dans la nature, sont aussi très intéressants génétiquement pour la population captive. Ils ne peuvent pas rester à La Vallée des Singes, car nous avons une autre sous-espèce de saïmiris dans le parc. L’un des animaux est donc parti aujourd’hui pour devenir le mâle reproducteur du zoo de Berne, en Suisse. Les deux autres vont bientôt partir au zoo de Doué la Fontaine, également pour devenir mâles reproducteurs. Nous espérons qu’ils seront heureux et contribueront au futur de la population captive.

Ces animaux ne sont pas les seuls singes que La Vallée des Singes a récupéré après une vie difficile dans un laboratoire. Nos singes capucins ont vécu dans les petites cages d’un centre de recherche en Allemagne, notre grand groupe de saïmiris provient d’un élevage pour des laboratoires, et en 2004 nous avons reçu 10 mâles chimpanzés en provenance d’un laboratoire des Pays-Bas.

Publié dans Les singes

Commenter cet article