Réserves pour l'hiver

Publié le par LM

L’activité la plus importante pour les singes dans la nature est la recherche de nourriture. Certains singes mangent surtout des feuilles (comme les colobes), d’autres mangent énormément d’insectes (comme les saïmiris) et il y a même des singes qui se nourrissent de la sève des arbres (les ouistitis). 

A la Vallée des Singes, les primates ont de grands territoires avec beaucoup de végétation, afin qu’ils vivent le plus naturellement  possible. L’entretien des territoires est réduit au minimum pour que leur habitat reste sauvage et naturel.

Sur certaines zones, nous avons même planté des « mauvaises herbes » pour supplémenter le menu des singes. Toutes ces plantes attirent énormément d’insectes, et des étudiants ont rapporté qu’un petit saïmiri de 800 grammes peut trouver et manger 300 à 500 insectes par jour sur son territoire !

 L’automne est toujours une vraie fête pour les animaux. Dans le parc il y a beaucoup des chataigners et des chênes, donc aussi énorment des chataîgnes et glands. Et c’est surtout les magots (ou macaques de barbarie) qui profitent bien. Ces animaux restent pendant l’hiver dehors, et pour former une couche isolante de graisse sous leur peau, ils doivent manger beaucoup. Ils se gavent des chataîgnes qu’ils trouvent partout sur leur territoire. Et si tous les chataîgnes sur leur territoire sont mangés........ ils sautent simplement dans les canaux qui entournent leur territoire pour chercher des chataîgnes sur les autres territoires. Et le résultat est visible ; les animaux sont maintentant énorme ! Tres gros, prêt pour l’hiver.

 

 

Publié dans Les singes

Commenter cet article