Juanjui, une véritable surprise!

Publié le par Antonio

                        Un titi d'Alto Mayo

La recherche du Titi par le Sud continue, et il semble que les surprises n’arrêtent pas ! 

Notre voyage progresse vers la Province de Mariscal Cáceres où Juanjui est la ville la plus importante. 

Comme d’habitude, lorsque nous arrivons dans un endroit encore inconnu, nous essayons d’établir des liens avec la population locale afin d’obtenir les informations nécessaires à l’avancée du projet. C’est là où Juanjui nous a donné plein d’espoir sur nos hypothèses ! 

La raison pour laquelle nous avons choisi cette ville est qu’elle se situe à proximité d’une zone qui pourrait être une barrière naturelle  entre deux espèces, la rivière Huallaga ; une rivière dont la largeur semble suffisante pour imaginer que deux espèces différentes de Titi puissent vivre sur chaque rive du Huallaga. 

Mais jusqu'à maintenant, les publications nous informent seulement de la présence éventuelle du Titi à front blanc  (Callicebus discolor) de l’autre coté du Huallaga (sur la rive droite), mais rien sur l’observation de titis de notre coté (sur la rive gauche du Huallaga). 

C’est là où nos contacts ont été très importants à Juanjui. Dans cette ville, nous avons été les spectateurs d’un trafic d’animaux important, qui se passe sans aucun contrôle ! Les gens nous ont fait confiance pour nous montrer leurs animaux de compagnie : des Capucins, des Atèles, des Saïmiris, différentes espèces de perroquets et …, deux espèces de Titi !!! Et voilà …, un Titi à front blanc (Callicebus discolor) et un Titi del Alto Mayo (Callicebus oenanthe). 

Après avoir établi un questionnaire le plus complet possible, nous avons réussi à recueillir de nombreuses informations sur ces animaux : leur lieu de provenance, les auteurs supposés de leur capture… Et…, pour l’instant nos hypothèses semblent se vérifier : Callicebus discolor vivrait sur la rive droite du Huallaga et Callicebus oenanthe sur la rive gauche du Huallaga !  

Mais ces données n’ont été établies que d’après les interviews menées ; il faudra donc vérifier par nous même de la localisation exacte de chaque espèce. 

On espère que nos petites publications dans ce blog vous rapprocheront un peu de notre recherche !

                                  Un titi à front blanc

 

Publié dans Projet titi

Commenter cet article