Sango - août 2007

Publié le par Jean-Pascal

Dans une semaine, ce sera l'anniversaire de Sango. Trois ans déjà ! C'est un âge un peu difficile pour un petit gorille : encore très attaché à sa mère, mais en même temps très envie d'être plus grand… On a envie d'aller jouer avec les grands frères, très turbulents, qui, finalement, jouent trop fort et font parfois un peu mal. 

Mais pour les mamans gorilles, c'est aussi le moment de chercher à avoir un nouveau bébé. En effet, quand leur jeune a à peu près trois ans, elles peuvent recommencer à avoir des chaleurs. C'est le moment où les femelles vont chercher à séduire le dos argenté du groupe, en le regardant fixement dans les yeux, et en pinçant les lèvres, un peu comme un sourire, mais avec la bouche fermée ! Et c'est ce qui est arrivé à Moseka, la mère de Sango, depuis plusieurs mois déjà. Mais pour Sango, c'est un peu difficile à vivre car il est encore si petit ! Et on peut comprendre qu'il soit un peu effrayé de voir Yaoundé, son père, s'approcher de Moseka pour s'accoupler. Sango est un peu jeune pour comprendre ce qu'il se passe, à ce moment, entre son père et sa mère. D'autant plus que d'habitude, les gorilles adultes ne se touchent que rarement. Alors c'est avec beaucoup de stress que Sango a vécu les chaleurs de sa mère au cours des derniers mois. Il était d'ailleurs agrippé si fort au dos de sa mère, que la pauvre n'a plus de poils sur les hanches, là où Sango s'est accroché à sa fourrure. Bien sur, les poils repousseront mais pour le moment, tous les visiteurs peuvent facilement reconnaître Moseka grâce à cette petite épilation sur les hanches. Merci Sango! 

Le point positif de cette histoire, c'est qu'il est fort possible qu'un nouveau bébé gorille ne tardera pas à être conçu à la Vallée des Singes. En effet, ce n'est pas parce que c'est déjà le plus grand groupe de gorilles de France, que Yaoundé va s'arrêter là!

 

 

Publié dans Les gorilles

Commenter cet article