Retour en Europe

Publié le par Antonio BOVEDA

La première étape de la recherche sur l’aire de répartition du Titi d’Alto Mayo est terminée !

Les recherches ont donné de très bons résultats. Cette première phase de travail et d’observations est en effet satisfaisante puisqu’elle a permis de répondre à de nombreuses interrogations sur la distribution du Titi d’Alto Mayo mais a également permis d’émettre de nouvelles hypothèses ! Toutes les nouvelles sur le Titi d’Alto Mayo seront publiées prochainement dans les revues scientifiques spécialisées, mais seront disponibles pour tous en s’adressant au Conservatoire pour la Protection des Primates (Le Gureau, 86700 ROMAGNE) .

Nous avons profité de notre présence au Pérou pour offrir notre aide à la population locale et aux associations. Ainsi, nous avons essayé d’aider l’association IKAMA Pérou sur la sensibilisation. Nous avons traversé de nombreux marchés où des singes étaient proposés illégalement. Nous avons ainsi croisé un vendeur de bonbons qui possédait un petit capucin qu’il obligeait à se tenir droit afin d’attirer la foule ! Là encore beaucoup de choses restent à faire ! On a également eu l’opportunité de présenter le projet Titis au cours d’une émission de télé péruvienne. Et on a même dû intervenir dans un journal en réponse à un article présentant le projet Titi. Les informations que cet article apportait sur le projet étaient justes mais ce qui nous a fait réagir c’est que le journaliste, lui-même, s’autoproclamait conservateur de la nature sous prétexte qu’il possédait un singe chez lui. Nous ne pouvions laisser passer çà et faire croire aux gens qu’avoir un singe à la maison était une bonne façon de contribuer à la conservation. 

De retour en Europe, nous commençons à éplucher toutes les observations et informations recueillies. Les expéditions au Pérou reprendront en octobre.

Merci de suivre avec nous ce projet.

A bientôt.

Publié dans Projet titi

Commenter cet article