Grande Fête de la Biodiversité, 4 août 2010

Publié le par La Vallée des Singes

clip_image002.gifComme vous le savez, chaque année, le Conservatoire pour la Protection des Primates organise une fête dans l'enceinte de la Vallée des Singes. En cette Année Internationale de la Biodiversité, nous ne pouvions qu'adopter ce thème pour la fête de cette année.

Le 4 août prochain, soyez donc nombreux à vous joindre à nous pour fêter la biodiversité à la Vallée des Singes !

 

Au cours de la journée, dispersées dans tout le parc, différentes activités ludiques seront proposées aux enfants (et aux plus grands bien sûr) afin de les sensibiliser à la préservation de la biodiversité.

 

Ce sera aussi et surtout l'occasion de rappeler ce qu'est la biodiversité. Nos politiques semblent enfin l'avoir découverte (il était temps ! Et heureusement, nous ne les avions pas attendus pour nous engager sur la voie de sa conservation...). Parce que la Biodiversité (la diversité biologique), c'est la vie-même. Elle est partout. C'est la vie et ce qui la rend possible. Ce sont les abeilles qui permettent la fécondation des fleurs et nous permettent de manger (70% de notre agriculture disparaît si les abeilles disparaissent... et elles sont en train de disparaître !). C'est notre oxygène qui est produit à 80% par les algues des océans. C'est le CO2 qui est stocké dans nos forêts. Ce sont les 5.000 variétés de tomates (ou d'autres fruits ou légumes) adaptées à tous les milieux qui nous permettent de faire face aux famines ou aux épidémies. C'est le loup, l'ours ou le vautour qui régulent les populations de rongeurs ou d'herbivores, ou qui débérrassent nos montagnes des cadavres d'animaux divers et nous préservent ainsi de maladies...

La biodiversité, c'est la richesse de tout ce qui nous entoure et à laquelle nous sommes si habitués, qu'elle est devenu invisible. La biodiversité, c'est notre bien le plus précieux, un patrimoine commun à tous les êtres vivants de la planète, ce qu'il nous faut préserver avant tout.

 

Les façons d'y porter atteinte sont innombrables (déforestation, pesticides et herbicides, OGM, pollution, poisons, chasse ou pêche à outrance, cueillette sauvage, urbanisation...), mais du même coup, les moyens de la favoriser le sont aussi (agriculture et jardinnage biologiques, consommation raisonnée (locale, de saison...), habitudes alimentaires...). Les angles d'attaque sont vraiment très nombreux, et nous tâcherons de vous en montrer l'évantail au cours de cette journée du 4 aoüt prochain.

 

Nous comptons sur votre présence. A bientôt !

Publié dans La Conservation

Commenter cet article