Kibali : un gorille à Sydney

Publié le par La Vallée des Singes

Depuis 2000, il coulait des jours paisibles à la Vallée des Singes. Mais c'est le lot de tout jeune gorille que de quitter son groupe de naissance, et Kibali a dû quitter Romagne pour aller vivre... en Australie ! Quel voyage !

Un véritable périple en avion cargo pour ce jeune mâle à dos noir qui atteignait déjà le raisonnable poids de 110kg. Pas moins de 23 heures de vol et 3 escales, dont une de plus de 10 heures à Hong Kong. Accompagné par Jean-Pascal Guéry (actuel curateur de la Vallée des Singes et ancien soigneur des gorilles pendant près de 8 ans à Romagne) qui a commencé à travailler avec Kibali alors qu'il n'avait que 2 ans, Kibali n'a pas trop mal vécu ce transport hors du commun. Mais la nervosité, l'impatience de sortir enfin de sa caisse de transport était plus que palpable à son arrivée sur le tarmac de l'aéroport de Sydney, Australie.

P1240420.JPG

Là, l'attendait une belle délégation du zoo de Taronga ainsi qu'une équipe de tournage de la chaine ABC qui avait suivi tout le transfert de la France à l'Australie, de Romagne à Sydney.

Bien que fatigué par le voyage et le décalage horaire, Kibali s'est vite adapté à ses nouvelles soigneuses et a parfaitement vécu le mois d'isolement strict en quarantaine.Le plus compliqué a sans doute été de se faire aux nouveaux légumes qui composent désormais sa ration quotidienne : difficile de trouver des endives dans cette région du monde ! Après quelques jours à bouder un peu la nourriture, Kibali a vite compris que les nouveaux végétaux qu'on lui proposait étaient tout aussi savoureux que ceux plus communs en France : il a ainsi découvert des saveurs asiatiques qu'il méconnaissait jusqu'alors.

Désormais visible du million et demi de visiteurs annuels du zoo de Taronga (qui jouit d'un emplacement absolument magnifique donnant directement sur la baie de Sydney, son opéra mondialement connu et son pont qui fait la fierté de tous les Sydneysiders), il ne fait aucun doute que Kibali sera rapidement mis en contact avec la première femelle de son futur harem. Et une fois passé à la télévision australienne, il gagnera vite le coeur de tous les fans de l'actuel dos argenté du groupe de gorilles de Taronga, le beau Kibabu, venu, à la fin des années 90, tout droit de l'homologue hollandais de la Vallée des Singes, le zoo d'Apenheul. La relève est assurée, à n'en pas douter.

Good luck Kibali!

Publié dans Les gorilles

Commenter cet article