Un deuxième groupe de gorilles à la Vallée des Singes !

Publié le par La Vallée des Singes

Tout droit arrivés du zoo de Stuttgart (Allemagne), où ils ont été mis en contact, quatre jeunes mâles gorilles âgés de 3 à 8 ans, viennent tout juste d'arriver à Romagne.

Lengaï, Meru, Monza et Upala vont vivre ici quelques semaines avant d'être mis en contact avec Ya Kwanza, dos argenté de 27 ans, qui vit encore, pour le moment, au zoo de Jersey (Iles anglo-normandes). Vous pourrez donc d'ici quelques jours venir observer les premiers pas de ces jeunes gorilles sur leur île de 3.500m², attenante à l'enclos des bonobos.

Ce groupe de mâles restera à la Vallée des Singes pour toute la saison 2011 avant de partir vivre au zoo d'Amnéville qui construit actuellement ses futures installations pour gorilles qui devraient être prêtes pour la saison 2012.

C'est une belle collaboration entre les deux institutions zoologiques : l'équipe de la Vallée des Singes met à profit son expérience dans la gestion des gorilles pour permettre aux soigneurs d'Amnéville d'être formés aux soins spécifiques et à l'attention particulière que demandent les gorilles ; et de la même manière, menant pour la première fois l'expérience d'une mise en contact entre mâles, les soigneurs des gorilles de Romagne tireront bénéfice de cette grande responsabilité qui leur a été confiée par le programme d'élevage (EEP) des gorilles de plaine.

Souhaitons que tout se passe bien pour ces gorilles et que cette tentative de construction d'un groupe de mâles soit couronnée de succès.

Il est vrai que jusqu'alors, les groupes de mâles gorilles ne sont pas très nombreux en captivité. C'est pour cela que le travail de la Vallée des Singes sera attentivement observé par tous ses collègues européens.

Dans la nature, quelques groupes de mâles gorilles ont pu être observés. Généralement constitués d'un dos argenté (mâle adulte) et de quelques dos noirs (mâles non mâtures), nous ne savons pas si cela est un phénomène bien naturel. En effet, observés pour la première fois il y a une dizaine d'années seulement, nous ne pouvons savoir, pour le moment, si de tels groupes ont toujours existé ou s'ils sont une conséquence d'activités humaines déséquilibrant le milieu de vie, les populations de gorilles, ou encore d'épidémies comme celle d'Ebola ayant conduit à la disparition de 80% des gorilles dans certaines régions. Il est envisageable d'imaginer un mâle solitaire être rejoint par des jeunes ayant perdu leur mère, que ce soit du fait de braconniers ou de cette fièvre hémorragique.

Quoi qu'il en soit, d'ici quelques jours seulement, les quatre nouveaux gorillons de la Vallée des Singes exploreront pour la première fois leur nouvel enclos forestier, eux qui ne connaissent encore pas ce qu'est un arbre, puisqu'ils viennent de zoos plus "traditionnels". Une nouvelle raison, s'il vous en fallait encore une, pour venir à la Vallée des Singes cet été.

Décidemment, il s'en passe des choses à la Vallée cette année ! Après l'évènement des bonobos, un deuxième groupe de gorilles !? C'est bel et bien l'année des Grands Singes à Romagne !

Publié dans Les gorilles

Commenter cet article