Un Minjdere en hiver (2/5)

Publié le par Sandrine



mijndert-maurits.jpg
 
 

Il est maintenant 9h00 et Pierre est de retour dans le bâtiment des cattas pour le nettoyage quotidien des cages. Les cattas continuent leur sieste, le nettoyage ne les concerne pas… Ils savent juste qu’il est préférable de rester en hauteur. En effet, Pierre va nettoyer au jet les sols, murs et structures jusqu’à environ mi-hauteur du bâtiment. Le nettoyage quotidien ne concerne pas la partie haute car les animaux doivent continuer à se sentir chez eux et il est important de leur laisser leurs odeurs. Le bâtiment ne sera nettoyé intégralement que de temps en temps.
Après le nettoyage, Pierre ouvre les trappes extérieures. Même s’il fait un peu froid ce matin, le soleil brille ce qui attire les cattas dehors. En hiver, ils n’ont pas accès à leur territoire mais à une cage extérieure. En effet, il arrive que des conflits éclatent en cours de journée et que certains animaux refusent de rentrer dans le bâtiment le soir venu. En été, cela est sans conséquence, mais en hiver, les températures négatives de la nuit laisseraient peu de chance de survie à un petit lémurien. C’est donc par sécurité que l’accès à l’extérieur reste limité en cette saison : il est impératif que tous les cattas soient au chaud le soir !
Minjdère a donc pris place dans la cage extérieure pour passer quelques instants au soleil. Mais après un quart d’heure de bain de soleil, il faut penser à rentrer car les cinq petits degrés de cette journée d’hiver commencent à lui refroidir les mains et les pieds ! Il va alors occuper la fin de la matinée par une séance de toilettage avec ses amis.

Commenter cet article