Baboune est partie

Publié le par JV

Baboune est un petit singe hurleur roux. Elle est arrivée en août dans notre parc, en provenance de Guyane. Baboune a une histoire un peu triste. Elle est née en 2005 dans les forêts tropicales de Guyane, où les singes hurleurs sont malheureusement très mal protégés. Les chasseurs ont tué sa mère pour la manger. Pour eux, un bébé est un « bonus », ils peuvent le vendre sur le marché comme animal de compagnie. Le singe hurleur est un singe particulièrement fragile, et les jeunes meurent souvent après quelques jours. Baboune a eu de la chance : elle a été récupérée par le centre de soins en Cayenne. Mais, en raison de problèmes internes, le centre a fermé ses portes fin août. Il était impossible de réintroduire Baboune dans la nature, et les autorités Guyanaises ont demandé à plusieurs zoos français de chercher une solution pour les pensionnaires du centre. Nous avons proposé notre aide, et en août je suis parti en Guyane pour aider au transport de 10 singes et d’un jaguar. Baboune est arrivée à La Vallée des Singes avec 6 atèles à face rouge. Comme nous n’avons pas de singes hurleur dans notre parc (il y en a seulement une dizaine dans les zoos européens), nous avons trouvé une bonne place pour Baboune dans le zoo de Francfort en Allemagne, où ils ont beaucoup d’expérience avec cette espèce. 

Baboune est restée 2 mois à la Vallée des Singes, et les animaliers se sont beaucoup attachés à cet animal très spécial. Elle aimait beaucoup jouer avec les animaliers, et se cacher sous une serviette ou dans une boite. Elle sautait sur nos têtes, et courait dans sa cage ! 

Ce matin elle est partie avec un animalier du zoo de Francfort, qui nous a assuré qu’il s’occuperait bien d’elle. Baboune va bientôt avoir un compagnon, et nous espérons qu’ils auront des bébés dans quelques années. Il a été difficile de se séparer d’elle, mais nous savons que son avenir se trouve dans le zoo de Francfort. 

 

Publié dans Les singes

Commenter cet article