Carnet rose à La Vallée des Singes

Publié le par La Vallée des Singes

En un mois, nous venons d'enregistrer plusieurs naissances sur le parc ! Un signe annonciateur du Printemps ?

Le 26 février dernier, une jeune femelle Capucin à épaule blanche a mis au monde son premier petit. Ce groupe compte déjà 6 jeunes dont le plus âgé n'a que 4 ans ½.  Nul doute que ce petit bébé trouvera très rapidement des compagnons de jeu dans le groupe. Pour le moment, il reste bien accroché sur le dos de sa mère et ses activités se limitent aux tétées. Chez les capucins, le bébé reste sur le dos de la mère pendant plusieurs mois. Vers l'âge de 3 mois, il commence à goûter aux fruits et légumes : c'est le début du sevrage. A partir de ce moment, le jeune commence à se déplacer à proximité de sa mère. Il va néanmoins retourner très régulièrement sur son dos pour trouver un peu de réconfort lorsqu'il a peur ou bien se servir d'elle comme « moyen de transport ». Il n'est pas rare de voir des jeunes capucins encore sur le dos de leurs mères à l'âge d' 1 an !!!

Chez les Titis, notre plus vieux couple vient d'avoir son 13 ème bébé (né le 06 mars) depuis son arrivée à La Vallée des Singes ! Un record pour cette femelle de 17 ans qui donne naissance à un bébé quasiment tous les 9 mois (chez les titis, la gestation est de 4 mois ½). Quant au père de famille, âgé de 21 ans (chez les titis, la longévité est estimée à environ 25 ans), il prend son rôle très au sérieux puisque c'est lui qui porte la plupart du temps le bébé sur son dos ; la mère ne le récupérant très souvent que pour les tétées.

Puis hier, le 28 mars, une des femelles Mandrills a mis au monde son petit. Le Mandrill est très connu pour les couleurs vives qui ornent sa face et son arrière-train. On dit qu'il est le singe le plus coloré des forêts africaines. Et pourtant, à la naissance, les bébés ont très peu de poils sur le corps ; ils paraissent alors presque blancs, la peau du Mandrill étant très claire. Sa tête est ornée d'une petite crête noire. Son nez est tout rose, puis deviendra brun pour finir bleu à l'âge adulte. Toutes ces couleurs ne sont pas là par hasard. Le nez très coloré et la barbichette jaune sont des atouts de séduction chez les adultes, mais ils permettent aussi au Mandrill d'impressionner son ennemi naturel : la panthère. Quant aux derrières rouge-violet du mâle dominant, il joue un rôle de repère visuel : lors des déplacements dans les forêts sombres, le chef se met en tête et les autres le suivent grâce à ses couleurs. 


Publié dans Les singes

Commenter cet article