Les Magots ont tout gagné !

Publié le par La Vallée des Singes

A la Vallée des Singes, les magots (ou macaques de Barbarie), je suis sûr que vous les connaissez : ce sont les seuls que vous avez pu voir en dehors de leur enclos ! Un coup chez eux, sur leur propre territoire, un coup à la ferme, squatteurs chez les lémuriens, ou bien encore de passage chez les capucins : ils nous ont tout fait ! Nous avons même été obligés de modifier toutes les poubelles du parc pour les empêcher de fouiller dedans !
Chaque saison offre, en fait, une bonne raison à leur gourmandise de s'exprimer : une fois les merises de leur territoire goulument avalées, pourquoi ne pas aller cueillir celles poussant dans les arbres des territoires voisins ?! Et après les merise, les noisettes. Puis c'est le tour des châtaignes, et enfin celui des glands, voire même celui des feignes, le minuscules fruits du charme. Tout y passe et rien ne résiste ni à leur appétit, ni à leur débrouillardise. C'est ainsi qu'au fil des années, bien qu'ayant essayé de les maintenir sur leur territoire à grand renfort de fils électriques, de grilages et de filets, nous avons échoué : les magots ont toujours su trouver une faille à nos clôtures et, du même coup, un moyen de se faire la belle vers de nouvelles graines à se mettre sous la dent.
Au cours de leurs escapades, ils ont ainsi su remarquer qu'au sud-ouest du parc, un joli bois leur offrait non seulement de quoi manger, mais aussi un endroit confortable où s'abriter du vent du nord lors des épisodes les plus froids.
Pour tenter de mettre un terme à leurs promenades impromptues à travers tout le parc, nous avons décidé de leur aménager un nouvel enclos , justement dans ce bois qu'ils apprécient tant et, c'est vrai, qui est beaucoup plus ensoleillé que l'enclos ans lequel vous aviez l'habitude de venir les observer.
A partir du printemps 2010, vous aurez donc la chance de traverser le ouvel enclos des magots, entre le bâtiment des chimpanzés et la ferme. Ils ne devraient plus avoir de raison de sortir de leur territoire. Il ne se passera donc plus aucune de vos visites sans que vous puissiez prendre plaisir à observer notre groupe de magots, au beau milieu d'un terrioire en partie repaysagé, où subsistent encore quelques châtaigniers pluricentenaires...DSC 0718

Publié dans Les singes

Commenter cet article